Baromètre MRNews – Callson 2018

Baromètre MRNews – Callson 2018

Les orientations clés des entreprises pour 2018 sur les enjeux d’études et d’intelligence marketing;

Le site Market Research News vient de publier les résultats de la 7ème édition de son baromètre, réalisé avec Callson et en partenariat avec Esomar France. Interrogés par téléphone, 300 décisionnaires marketing ont répondu à l’enquête.
L’étude révèle les 6 tendances clés pour 2018 dans le secteur des études marketing. Les voici.

Tendance N° 1 : des budgets qui devraient rester assez stables en comparaison à 2017.

Dans 6 cas sur 10, les annonceurs prévoient une stabilisation des budgets alloués aux études marketing. Pour les autres, on notera un solde positif entre ceux prévoyant des budgets en hausse (24%) et ceux prévoyant des budgets à la baisse (17%).

Tendance N° 2 : la priorité des budgets donnée aux thématiques de connaissance des cibles et aux études relatives à l’innovation.

Ces deux thématiques se détachent très nettement des autres, citées chacune par près de 30% des décideurs et avec des taux en hausse par rapport à 2017.
Le 2ème niveau de priorité pour les annonceurs se concentre sur les aspects relatifs à l’expérience client, autours des sujets comme la qualité de service (citée à 17%) et la satisfaction client (citée à 15%), là aussi des thématiques en hausse par rapport au dernier baromètre.

Tendance N° 3 : la confirmation de la tendance à l’internationalisation de certains projets d’études.

Les 3 dernières éditions du baromètre avaient permis de révéler cette nouvelle tendance forte du marché à l’internalisation croissante de nombreux projets d’études. Pour 2018, même si les chiffres restent stables, cette tendance est bien confirmée. Près de 6 répondants sur 10 déclarent utiliser de façon régulière des plateformes permettant de gérer des études en mode DIY.

Tendance N° 4 : L’émergence des data analytics.

Autre tendance intéressante mise en avant dans le baromètre, celle de la mixité des sources d’informations utilisées les responsables études. Seuls 6% d’entre eux s’appuient exclusivement sur des données d’enquêtes et ceux-ci estiment passer 50% de leur temps sur des démarches intégrant des données passives issues de ces différentes sources.

Tendance N° 5 : d’avantage de adhoc et de quantitatif.

Plus de démarches ad’hoc au détriment des outils barométriques : c’est une tendance qui s’accroît en 2018.
Un équilibre entre études qualitatives et quantitatives un peu moins favorable aux études qualitatives en 2018.

Tendance N° 6 : small is beautiful

Une tendance déjà présente dans les précédentes éditions du baromètre : les responsables continuent de privilégier les spécialistes au détriment des généralistes, et les petites sociétés plutôt que les grandes – avec cependant parfois des éléments de contexte qui viennent modifier ces préférences, notamment la capacité de présence à l’international,….

 

Vous pouvez retrouver la synthèse complète de l’étude en allant sur le site de Marketing Research News : lien 

Marketing Research News est un e-magazine entièrement dédié à l’actualité et aux nouvelles tendances dans les études marketing.

print
Stéphanie Passareira

Stéphanie Passareira

Directrice Générale Adjointe d'INIT.
20 ans d'expérience dans le secteur des études marketing client.

Me contacter
Stéphanie Passareira
Directrice Générale Adjointe d'INIT. 20 ans d'expérience dans le secteur des études marketing client. Me contacter

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*