Fidèle un jour, fiché toujours !

Fidèle un jour, fiché toujours !

C’est sous ce titre accrocheur qu’a été annoncé le reportage Télé de Dimanche 17 mars au soir sur la 5..

Une équipe de tournage est venue filmer chez INIT il y a quelques mois…

Près de 2 jours de tournage (bureau et plateau d’enquêtes) pour 27 secondes d’image, mais c’est la loi du genre…

Rediffusion accessible via le lien suivant (passage INIT vers la 27°minute)

Ne nous plaignons pas : on ne c’est pas fait allumer en plaidant qu’on forçait les gens à acheter des choses inutiles et qu’on poussait le petit peuple au sur-endettement (quoique)..!

Ce reportage sera rediffusé Dimanche 24 mars sur la 5 vers 15.50

A voir et on en reparle..

Texte de l’annonce du reportage

Avec leurs promesses de réductions, les cartes de fidélité ont envahi nos portefeuilles. Mais à qui profitent-elles vraiment ?

L’auteur de ce film a mené l’enquête au cœur d’un monde secret qui protège bases de données et stratégies commerciales.

Neuf Français sur dix en possèdent. Cinquante millions de cartes de fidélité seraient ainsi en circulation.

Pour la plupart des consommateurs, elles sont un moyen de bénéficier de promotions et de faire des économies ; pour les enseignes, elles permettent de fidéliser leurs clients et d’en attirer d’autres.

Mais un troisième acteur du marché en a fait sa poule aux œufs d’or : les sociétés qui gèrent ces programmes de fidélité.

Ce sont elles qui collectent les informations et conçoivent les opérations promotionnelles lancées par leurs clients. Elles abritent surtout les immenses disques durs contenant les bases de données sur les consommateurs : des informations névralgiques qui appartiennent aux enseignes et leur permettent d’orienter leur stratégie commerciale.

Le centre informatisé et archi­sécurisé de Catalina Marketing, l’entreprise leader sur le marché, stocke ainsi les données de 21 millions de foyers français. Une manne qui permet un ciblage de plus en plus précis des destinataires des campagnes de promotions.

Mais, dans un univers très concurrentiel, les programmes de fidélité montrent désormais leurs limites.

De grandes enseignes sont donc allées plus loin en proposant des cartes de fidélité couplées à des cartes de crédit renouvelables à des taux d’intérêt exorbitants, sans limite de nombre. Une offre qui se veut incitatrice à la consommation, mais qui participe activement au surendettement de 200 000 ménages français…

Aujourd’hui, l’avenir se trouve sûrement dans nos smartphones. De nouvelles applications permettent d’y stocker nos cartes de fidélité et d’y recevoir, au fil de nos déambulations, les promotions sur nos produits préférés.

Pour notre plus grand bien ?

Imprimer cet article

Ce blog est animé par Christian BARBARAY, PDG fondateur de la société INIT, Institut d’études marketing, Expert en Relation Client, créé en 1995 (30 personnes – 4,5 M € de CA). INIT est le premier spécialiste français de l’écoute client : Études satisfaction & fidélité - Études à chaud et Feedback client - Impact économique de l’Expérience client - Retraitement d’enquêtes et de données existantes pour mieux les valoriser.

Pour un premier contact, cliquez ici

Ce blog est animé par Christian BARBARAY, PDG fondateur de la société INIT, Institut d’études marketing, Expert en Relation Client, créé en 1995 (30 personnes – 4,5 M € de CA). INIT est le premier spécialiste français de l’écoute client : Etudes satisfaction & fidélité - Etudes à chaud et Feedback client - Impact économique de l’Expérience client - Retraitement d’enquêtes et de données existantes pour mieux les valoriser… Pour un premier contact, cliquez ICI

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*