Relation & aliénation, un très bon papier de Christophe Benavent !

Relation & aliénation, un très bon papier de Christophe Benavent !

Je vous invite tous et toutes à lire le papier de Christophe Benavent, qui est une vraie réflexion sur la relation que nous entretenons avec les produits et les marques en tant que clients d’un coté et de l’autre coté en tant que marketeurs !

Il n’existe pas de relation sans tension, Christophe explore comment la relation doit se faire aussi avec de la compensation…

Les services que les marques apportent une baisse de valeur qu’il faut compenser.

« Que de l’électronique ait été introduite dans les moteurs ne vient pas tant de la malignité des constructeurs (il y en a sans doute un peu), mais de notre désir de consommer moins, d’avoir plus de confort, plus de sécurité tout en renonçant à consacrer nos samedis à briquer la carrosserie.
Que nous n’ayons plus de savoir mécanique a certainement enlevé à la chose une grande partie de sa valeur aux voitures que nous ne savons plus réparer…
La valeur d’un bien ne vient pas que du bien lui-même, mais aussi de savoir l’utiliser.
Un même bien vaut différemment selon les savoirs que l’on possède.

Un livre ne vaut rien pour l’analphabète, il est hors de prix pour le savant.

Un bien qu’on ne sait pas réparer vaut moins que celui que l’on peut bricoler.
La valeur ajoutée que les marques tentent d’apporter avec le SAV, les services client, le coaching, les communautés ne sont pas que le résultat de la compétition, mais aussi celui d’une baisse de valeur des biens qu’il faut compenser.
Lire le très bon papier complet en cliquant ICI 

Imprimer cet article

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*