Les 100 premiers instituts Marketing et Opinion 2010

Les 100 premiers instituts Marketing et Opinion 2010
Petite analyse du marché sur lequel nous évoluons. Les études satisfaction et relation clients n’étant qu’un créneau du marché des études marketing (10 à 20 % selon les sources).

INIT est passé de la 39ème à la 37ème place (gain de places dans le Top 40 !)

Pour la 11e année consécutive, Marketing Magazine publie le classement des 100 premiers instituts d’études selon leurs chiffres d’affaires HT France.

Notons que ce classement n’est pas totalement représentatif du marché français à cause de la législation américaine qui interdit aux filiales françaises de fournir leur bilan, et du fait que les informations reposent sur du déclaratif.

Le marché est tendu !

Une reprise timide
Aucun institut du Top 10 n’est dans le rouge (en 2010, la moitié y était).
Les 50 premiers instituts représentent presque 90% du CA des 100 premiers.
Même si les chiffres d’affaires ne sont pas officiels, TNS Sofres reste le leader en France, son chiffre d’affaires pouvant être évalué à 120 millions d’euros.
Mais, en 2010, TNS Sofres (comme Ipsos) n’aurait pas connu les progressions escomptées. La faible augmentation des «gros» expliquerait la faible augmentation du marché.
Le trio gagnant du classement
Bouleversement, cette année, dans les classements : GfK France devient leader, dépassant Ipsos. Avec une croissance à deux chiffres, le groupe affiche + 11,1 % au niveau mondial. Toujours numéro 3 de ce classement, Médiamétrie affiche une progression de + 9,5 %. La plus forte progression dans les premiers du classement revient à Harris Interactive (+ 20,2 %).
Redémarrage des études ad hoc, essor du « on line » notamment du quali
Alors qu’en 2009, ce sont les études ad hoc qui ont été le plus affectées par la crise, elles se portent mieux en 2010, selon les professionnels.
L’enquête européenne auprès des instituts, publiée en mars dernier par Research Now, met en exergue deux grandes tendances : la réduction des budgets et la migration vers les méthodes on line. Dans le même temps, le Cati et le face à face devraient continuer à décliner dans un futur proche.
Le marché est tendu
La crise a accéléré le phénomène de dumping et, course au  ROI oblige, la pression des services achats des annonceurs se fait plus prégnante. La concurrence s’élargit avec des agences de digital, les agences de marketing opérationnel, les sites web.

La concurrence la plus dangereuse : le «do it yourself ».

Christian BARBARAY http://www.init-marketing.fr
———————————————————————————
Imprimer cet article
Christian Barbaray

Christian Barbaray

Ex PDG fondateur de la société INIT, une expérience des études marketing clients de plus de 30 ans. Un regard critique, parfois ironique mais toujours impliqué dans l'actualité de la satisfaction, fidélité & expérience clients.
Me contacter
Christian Barbaray
Ex PDG fondateur de la société INIT, une expérience des études marketing clients de plus de 30 ans. Un regard critique, parfois ironique mais toujours impliqué dans l'actualité de la satisfaction, fidélité & expérience clients. Me contacter

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*